dimanche 6 septembre 2015

Sommet mondial des jeunes en Agriculture : leur Déclaration devant les Nations Unies à Rome en Octobre

Faire la différence : la prochaine génération de porteurs d’idées présente sa Déclaration devant le Comité de la sécurité alimentaire mondiale des Nations Unies.

La prochaine génération de porteurs d’idées a rédigé la Déclaration du Sommet mondial des jeunes en agriculture de Canberra, véritable appel à l’action mondial pour résoudre les problèmes urgents de l’agriculture moderne et de la sécurité alimentaire.

Du 24 au 28 août 2015, Bayer CropScience et le réseau Future Farmers Network Australia ont réuni à Canberra 100 jeunes porteurs d’idées, âgés de 18 à 25 ans, de 33 pays, dans le cadre du Sommet mondial des jeunes en agriculture afin de discuter du rôle joué par la science et par l’agriculture moderne pour nourrir une planète qui a faim.

La Déclaration du Sommet met en avant les solutions et les actions pensées par ces jeunes leaders mondiaux. Elle sera présentée devant le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) à Rome en octobre prochain par Laura Grubb, déléguée australienne, et Samba Ouma, délégué kenyan.


 

 
Les 4 délégués Français

Les quatre délégués représentant la France à ce sommet ont montré une très forte implication à la hauteur des enjeux…

  • Mitra
    "Je pense sincèrement avoir vécu une des plus belles expériences de ma vie. Ces cinq jours à Canberra en compagnie des trois autres délégués et de notre mentor m'ont permis de faire des rencontres exceptionnelles, tant professionnelles que personnelles, et d'en apprendre beaucoup sur le monde qui nous entoure."
  • Guillaume
    "Le Youth Ag-Summit, à Canberra, a été pour moi une expérience exceptionnelle tant sur le plan personnel que professionnel. J'ai pu assister et prendre part à des débats de très haute qualité, avec des délégués en provenance d'autres pays, très motivés pour trouver des solutions concrètes afin de palier à la faim dans le monde."
  • Bénédicte
    La semaine au sommet a été pour moi une semaine inoubliable! J'ai pu faire la connaissance de personnes des plus intéressantes les unes que les autres avec des idées, des histoires et une passion pour l'agriculture incroyable. Mais cette semaine est le commencement d'une volonté pour moi d'agir pour trouver des solutions pour nourrir la planète en 2050.
  • Pauline
    Semaine extrêmement intéressante et enrichissante, à la fois en terme de rencontres et de partage de connaissances, qui aura mené a quelque chose de concret pour nourrir notre planète : la déclaration qui sera apportée auprès de l'ONU. Semaine vraiment géniale !

Des étudiants de tous horizons mettent toutes leur énergie
pour relever le défi « how to feed an hungry planet ! »

Pour un appel à l’action
Pendant toute la semaine, les délégués ont travaillé et sélectionné leurs thèmes prioritaires, qui ont constitué le fondement de la Déclaration : éducation et acquisition de compétences, communication des opportunités offertes en agriculture et du rôle au sein de la société, consommation responsable et durable, innovation comprenant la recherche et le développement, et leadership personnel et organisationnel ont ainsi été retenus comme les priorités les plus importantes.


Ces thèmes s’appuient sur des solutions et des actions concrètes, et les délégués se sont vu attribuer des rôles spécifiques pour encourager le changement auprès de tous les acteurs du secteur. Parmi ces solutions :

  • développer une plate-forme multi-canal équitable et ouverte destinée au corps enseignant, officiel ou plus informel, du secteur agricole, ceci afin de développer de meilleures compétences grâce à de l’information éducative permanente ;
  • faire la promotion et améliorer, à l’échelle mondiale, l’image des agriculteurs et de la richesse des opportunités offertes par le secteur agricole ;
  • donner plus d’ampleur à une consommation socialement acceptable et responsable grâce à une meilleure éducation et à une meilleure utilisation des ressources actuellement disponibles ;
  • établir un réseau mondial mettant en prise les jeunes esprits innovants et les besoins agricoles afin d’encourager le partage d’informations, les financements et les solutions ;
  • développer une plate-forme globale de la jeunesse afin de bâtir un mouvement mondial visant à assurer le développement des jeunes porteurs d’idées grâce au mentorat et à l’éducation via des groupes de jeunes.

Ces actions seront affinées au cours des prochaines semaines pour être présentées devant le Comité de la sécurité alimentaire mondiale des Nations Unies en octobre.
A suivre donc…

 
 
Le youth-ag summit, le point de départ d’actions concrètes
pensées par les délégués lors des sessions de travail très studieuses


Plus en savoir plus : lisez l’intégralité du communiqué en cliquant ici

Retrouvez également le « Youth Ag-Summit » sur les réseaux sociaux :

Copyright © Bayer AG